Après Boubacar Keïta la semaine dernière, c’est au tour de Madani Sissoko, ami de longue date d’Angoulême, et ancien conseiller municipal en charge des jumelages et de la coopération, de nous donner des nouvelles de Ségou :

Au 13 avril, nous comptabilisons 123 cas confirmés de contamination au Covid-19, dont 10 décès et 26 guérisons. Il n’y a pour l’instant pas de cas connu à Ségou.

Des mesures de distanciation sociale et d’hygiène ont été mises en place pour limiter la propagation du virus : il est recommandé de rester chez soi, se laver régulièrement les mains au savon, éviter les regroupements familiaux et autres. La ville est vraiment paralysée : pas de travail, pas d’argent, et chez nous les gens vivent au jour le jour.

De plus, les élections législatives sont maintenues (le 1er tour a eu lieu le 29 mars et le 2nd aura lieu le 19 avril), mais on ne sent pas un intérêt de la part de la population (le taux de participation était de 36% au 1er tour). Tout ceci dans un contexte sécuritaire tendu : le chef de l’opposition parlementaire Soumaïla Cissé a disparu depuis le 25 mars dans la région de Tombouctou, où il faisait campagne. Il aurait été enlevé par un groupe jihadiste, et est à ce jour toujours recherché.

Les réseaux de solidarité locale peinent à émerger, car l’ensemble de la population est confronté aux mêmes problèmes. Le gouvernement a lancé des initiatives de solidarité, mais pour l’instant elles ne sont pas concrètes pour la population.

La photo envoyée par Madani nous montre une ville inhabituellement vide, à 9h du matin.

cja

cja

3 Commentaires

  • FOFANA dit :

    Bonjour cousin,
    Actualité sur notre chère Ségou bien reçues.
    Merci pour tous tes efforts pour nous informer de ce qui se passe à Ségou.

  • Alice dit :

    Habitant moi même à Ségou , je me désole de constater qu’un grand nombre de ségoviens ne prennent pas au sérieux cette pandémie, le port du masque ,le lavage des mains et l’interdiction des rassemblements ne sont pas encore des automatismes!. Les cas augmentent à Bamako et dans les régions autour de Ségou.Le dépistage du Covoid-19 ne peut se faire qu’ à Bamako.
    Certains signes étant proches du paludisme et avec la poussière en cette saison cela me semble difficile d’affirmer qu’il n’y a aucun cas à Ségou. Seulement aucun cas confirmé.
    Le nombre de cas communiqué à Bamako est-il lui même exacte…?!

  • Souleymane DIAKITE dit :

    Le confinement est sans doute possible en Europe les maisons sot vitrées les mesures d’accompagnement se font tant bien que mal. Mais en Afrique de surcroît au Mali en ce qui nous concerne le confinement… le confinement comment est ce possible la plupart des maisons ont ds fenêtres en persienne les fenêtres vitrées ce n’est pas donné à population Lambda . Après un grand vent il faut dépoussièrer l’intérieur de la maison .
    La majeure partie de la population vie au jour le jour le confinement risque de causer plus de dégat que le covid – 19 et ça va être l’effondrement de l’économie …Une autre catastrophe avec des concéquenses incalculables .Que va devenir l’économie Malienne et je dirais même l’économie mondiale. j’aurais souhaité dire plus mais je m’arrête là. Bien à vous les amis.et surtout prener soins de vous et de ceux qui vous sont chers.
    Amicalement Solo.

Répondre