Deux semaines après avoir accueilli des coureurs pour les Foulées d’Angoulême, la commission Hoffman Estates du Comité des Jumelages a accueilli 3 coaches de football américain dans le cadre de ses échanges sportifs, en partenariat avec le club des Marauders d’Angoulême.

Arrivés le 15 avril, ils sont repartis le 22 après une semaine de découverte de l’art de vivre à la française avec son patrimoine et ses spécialités (cuisine, vins, liqueurs dans les familles d’accueil) et après avoir dispensé leurs précieux conseils aux joueurs et coaches du club angoumoisin des Marauders.

Après une visite de la ville d’Angoulême le mardi 16 avril, ils ont participé en soirée à l’entraînement de l’équipe senior de football américain. Le mercredi 17, dans le cadre de l’école ouverte, ils ont initié les collégiens de la Grande Garenne au flag, version sans contact du football américain ; et entre midi et deux, ils ont fait un cours théorique de technique sur tableau. Le jeudi 18, après une visite de Cognac et des chais Hennessy le matin, ils ont pu visiter la mairie d’Angoulême et bénéficier des explications de Florent Gaillard sur l’histoire du château. La soirée s’est prolongée par un entraînement des Marauders. Le vendredi 19, visites de découverte de notre patrimoine et de nos paysages exceptionnels : château de Bourdeilles le matin et Brantôme l’après-midi. Le soir, repas convivial au Garrett Meals. Le samedi visite de la ville et d’un château à Saint-Emilion avec dégustation.

Le dimanche 20, American Day au stade de la Poudrerie avec voitures américaines et Harley. Au centre de cette journée : le match entre Marauders et Dragons de Poitiers, gagné par les Marauders !

Pour terminer la semaine en beauté, dîner convivial à la bonne franquette au Comité des Jumelages dimanche soir en compagnie de membres du Comité, des familles d’accueil et de quelques Marauders partis à Hoffman une précédente année.

Un séjour en tous points réussi grâce à une collaboration entre le Comité des Jumelages d’Angoulême et le club de football américain d’Angoulême les Marauders.

cja

cja

Répondre