C’est en réponse à l’appel à propositions lancé par l’OFAJ intitulé « Prends ta planète en main » que le CDJA a proposé un projet tripartite sur la thématique du réchauffement climatique et des fake news.

« Le climat change, mais moi aussi« , a pour objectif d’amener des jeunes français, allemands et russes à réfléchir aux questions suivantes : quelles différences entre météo et changement climatique ? Comment décrypter des statistiques ? Comment remonter à la source de diffusion d’une information ? Mais aussi, comment diffuser effacement une information ? Comment réaliser un sondage ?

Ce projet s’est déroulé en plusieurs phases :

1. Ateliers scientifiques

Avec les participants français, allemands et russes en distanciel, ces ateliers nécessitent une petite organisation : tout doit être traduit dans les 3 langues. Les temps de traduction ralentissent le dérouler prévu, mais les échanges sont intéressants et semblent piquer la curiosité des jeunes participants. L’association Les Petits Débrouillards intervient ainsi deux demi-journées auprès du groupe.

2. Ateliers communication

Toujours en distanciel, l’objectif est d’apprendre à communiquer efficacement. Ici, c’est l’auteur et illustrateur Cédric Fortier qui prend la parole, toujours en distanciel. Animer des ateliers créatifs en 3 langues et en visio est une première pour lui ! Il accompagne les jeunes dans la réalisation de planches de BD dont l’impact doit être fort, avec un minimum d’écrits pour être compris par tous.

3. Rencontre en présentiel à Angoulême

Initialement prévue en fin d’année 2021, cette étape doit permettre aux jeunes de découvrir les initiatives locales en faveur du changement climatique et de la préservation de la biodiversité, mais aussi de découvrir la région et de permettre un échange culturel riche. Le fait que le vaccin russe contre le COVID19 ne soit pas reconnu par les autorités françaises, nous oblige à repousser cette phase du projet. Finalement, en mars 2022, une rencontre en visioconférence doit permettre de fixer une nouvelle date de rencontre à Angoulême. Toutefois, la situation géopolitique, ne nous permet plus de recevoir le groupe Russe. Nous fixons donc la date de venue du groupe Allemand.

L’accueil à Angoulême

Du 21 au 26 août 2022, les groupes français et allemands peuvent finalement se rencontrer « en vrai » à Angoulême. Les membres du CDJA ont prévu un programme riche en rencontres, ateliers, sorties. Le jeudi 25 août, un événement de restitution permet de rassembler tous les acteurs ayant contribué à la réussite de ce projet.

Quel bilan pour ce projet ?

Lancé dans une période d’incertitudes, en pleine pandémie mondiale, ce projet a représenté une bouffée d’air pour ces jeunes qui sont alors coupés de contacts humains et de voyage. Nous savons que cette génération d’étudiants est particulièrement impactée par la situation. L’ouverture sur le monde, l’échange interculturel, souvent propres aux années étudiantes, sont réduits au minimum pour ces jeunes. Aussi, ce projet, bien qu’il se déroule en majorité en distanciel, représente une rare opportunité de découverte et d’ouverture à d’autres cultures. Cela est d’autant plus valable pour le groupe russe, qui ne pourra malheureusement pas se rendre à Angoulême. Nous le regrettons d’autant plus qu’il s’agissait des jeunes particulièrement dynamiques et motivés.

Le Climat change, mais moi ! aura permis de rencontrer les 3 jeunes étudiants allemands, membres du réseau Pulse of Europe. Nous aurons plaisir à rester en contact avec eux.

Nous retiendrons également de ce projet, une rencontre douloureuse, en viso conférence, entre Allemands, Français et Russes, quelques jours après le début de l’offensive russe en Ukraine.

s d

s d

Répondre