Présentation du projet

En 2021, le CDJA a répondu à l’appel à projets « L’Europe commence ici », lancé par l’agglomération d’Angoulême.

Ainsi, le Comité des Jumelages Angoulême – Villes Etrangères (CDJA), avec le soutien de GrandAngoulême, propose aux jeunes du territoire de découvrir l’action de l’Union européenne au travers d’un sujet concret et observable : la préservation de la biodiversité.

Les jeunes, entre 14 et 17 ans, sont invités à mener une réflexion sur cette question en passant par quatre étapes :

  1. La compréhension des enjeux, par l’observation locale de la faune, de la flore et des mutations en cours.
  2. La découverte des dispositifs européens liés à cette thématique et de leurs retentissements sur le plan local.
  3. La prise de conscience du phénomène à l’échelle européenne, notamment par le biais d’un échange avec la municipalité de Vitoria Gasteiz (ville du pays basque espagnol, jumelée avec Angoulême depuis 1967)
  4. La diffusion des résultats de leur étude grâce à la conception d’outils graphiques innovants: les jeunes du groupe deviennent des ambassadeurs de la biodiversité auprès de leurs pairs via un programme d’animations ludiques.

Les 10 jeunes participants sont membres de la MJC Mosaïque ainsi que du CSCS Effervescentre. Après avoir pris part aux festivités du Joli Mois de l’Europe en Nouvelle Aquitaine, ils ont entamé les sorties Nature sur le terrain ainsi que les ateliers créatifs avec Cédric Fortier et Sisyphe Vidéo.

Du 21 au 26 juillet, ils se rendent à Vitoria Gasteiz pour un programme de découverte de la ville et de la région, accompagnés d’un groupe de jeunes espagnols. Du 26 au 31 juillet, c’est au tour du groupe espagnol de se rendre à Angoulême.

À la rentrée 2022, les participants présenteront leurs réalisations aux jeunes de leur âge dans les MJC et CSCS de l’agglomération.

Les objectifs généraux

    • Rendre l’Europe et les actions de l’Union européenne concrètes à travers l’expérience de ses impacts locaux
    • Offrir aux jeunes une ouverture au monde, mais aussi renforcer le sentiment de citoyenneté européenne et d’appartenance à la communauté européenne
    • Favoriser la créativité des jeunes à travers l’utilisation d’outils graphiques, artistiques et numériques
    • Encourager l’utilisation d’outils graphiques et numériques comme levier de communication et d’information
    • Favoriser la confiance en soi et la responsabilisation des jeunes en leur permettant d’être acteurs, d’exprimer leurs idées, et diffuser leurs créations auprès de leurs pairs
    • Enrichir l’apprentissage interculturel, en particulier pour les jeunes ayant moins d’opportunités
s d

s d

Répondre