Dans le cadre du partenariat entre le Centre de Formation Professionnelle de la Jonquière (Saguenay / Canada) et le Lycée Technique et Professionnel Saint Joseph l’Amandier, Mélina DUBE-BOILY et Marie-Eve LAJOIE, étudiantes en DEP pâtisserie, vont réaliser un stage respectivement à l’Essille et à la Ribaudière, du 24 mai au 8 juin 2016.

Le Comité des Jumelages Angoulême – Villes Étrangères les a rencontrées ; l’occasion de revenir sur leur parcours et de faire le point une semaine après leur arrivée à Angoulême.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Mélina DUBE-BOILY : « J’ai 21 ans, je viens de Saguenay (Jonquière) et suis en DEP pâtisserie au CFP La Jonquière. Ce n’est pas mon domaine de formation initiale. Je suis diplômée en carrosserie mais la conjoncture automobile (lock out pendant 3 ans) ne favorisant pas le recrutement de jeunes, j’ai dû trouver du travail dans un autre domaine, à savoir la restauration. Pourquoi ? Je suis une grande amatrice des cupcakes et pièces montées ! J’ai donc repris une formation en pâtisserie, et parallèlement je cumule deux emplois : l’un en tant que cuisinière dans un restaurant (le Roberto de Chicoutimi), l’autre en tant qu’assistante pâtisserie chez un traiteur locale. »

Marie-Eve LAJOIE : « Moi j’ai 35 ans, j’ai deux enfants et je viens du Lac Saint Jean. J’ai changé de carrière il y a peu pour me tourner vers le DEP pâtisserie ; avant j’étais gérante d’une boutique de linge. Je fais chaque jour 2h30 (aller-retour) de trajet pour venir au CFP Jonquière car je suis très motivée par cette formation. Même la neige ne m’arrête pas ! ».

Pourquoi avez-vous choisi de faire votre stage à Angoulême ?

Mélina et Marie-Eve : « Nos professeurs du CFP nous ont parlé de l’échange biennal entre le CFP La Jonquière et le LTP Saint Joseph l’Amandier et du jumelage avec Angoulême.  Nous avons saisi l’occasion car pour nous, la pâtisserie française est très réputée. Nous souhaitions découvrir et apprendre les saveurs et traditions françaises ».

Voilà une semaine que vous êtes arrivées à Angoulême et avez démarré vos stages, quelles sont vos impressions ?

Mélina : « Je suis comme un enfant à Noël, Angoulême est une ville magnifique. Je passerai mon temps à admirer la vue depuis les remparts ! Je profite de la nature après chaque service en allant courir au bord de la Charente ».

Marie Eve : « Au-delà de la beauté de la ville, ce qui m’a le plus surpris en arrivant ici ce sont les menus des restaurants. Tout me paraît incompréhensible car ce n’est pas le même vocabulaire que chez nous ! A la lecture des cartes, je ne sais pas si c’est du poisson ou de la viande, les descriptifs sont plus poétiques que parlant donc c’est dur de faire un choix… »

Comment se déroule votre stage et quelles sont vos tâches ?

Mélina : « Je m’occupe beaucoup du dressage des desserts, car comme je l’ai dit, j’adore tout ce qui touche au visuel. Avec l’équipe ça se passe très bien, je découvre beaucoup, notamment l’utilisation des fleurs et des plantes ; chose que nous ne travaillons pas forcément dans la pâtisserie québécoise ».

Marie Eve : « Je découvre la pâtisserie de A à Z : pain frais, mignardises… L’équipe avec laquelle je travaille est formidable et m’aide au quotidien à positiver ! C’est très important pour moi d’avoir des collègues enjoués et qui m’impliquent dans toutes les tâches ».

Avez-vous une idée de ce que vous voulez faire à la fin de votre formation ?

Mélina : « Étant passionnée par le visuel, je souhaite rester dans la réalisation des cupcakes et cake design tout en proposant de nouvelles saveurs».

Marie Eve : « Je travaille chez un traiteur au Lac Saint Jean et je souhaite développer un service pâtisserie. J’en ai déjà parlé au gérant qui me laissera carte blanche ».

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn