Le maire, Ingo Meyer, a reçu la délégation française à l’hôtel de Ville.

Il s’agissait là d’un premier déplacement depuis les restrictions dues au Corona Virus.

La rencontre annuelle des aéroclubs des deux villes qui était prévue pour l’Ascension, a dû  être reportée. Cette année, l’aéroclub d’Angoulême a effectué le déplacemente à bord de trois avions de sport. Les pilotes profitent de leur temps à Hildesheim pour mieux connaître la ville. Entre autres, un tour à vélo est prévu vers le campus culturel du domaine de Marienburg.

« Je serais heureux de revenir à Angoulême« , a déclaré M. Meyer, qui a souligné que le jumelage entre les deux villes n’est pas simplement une formalité, mais une amitié précieuse et significative dans un respect mutuel et que ce type de coopération est d’autant plus important dans les moments difficiles. Il espère également une relation amicale et productive avec le partenaire français à l’avenir. L’amitié entre la France et l’Allemagne est essentielle pour une Europe forte et unie, a assuré le Maire aux personnes présentes.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn