Dans le cadre des 20 ans de jumelage entre Angoulême et Turda (Roumanie), le Comité des Jumelages Angoulême – Villes Etrangères vous propose de découvrir la Transylvanie par le biais des croquis orignaux de Moniri M’Bae, extraits de son carnet de voyage « Carnet de Transylvanie », et de re-découvrir Angoulême par l’objectif de Mihaela Simionca, doctorante de l’Université d’Arts et de Design de Cluj Napoca ayant effectué une année de résidence à l’EESI.

EXPOSITIONS – Du lundi 5 mai au vendredi 16 mai (fermé le dimanche 11),
De 13h-18h30 à l’Hôtel Saint Simon, 15 rue de la Cloche Verte – Angoulême, en présence des auteurs
Entrée Libre

Portrait Moniri M'Bae« Carnet de Transylvanie », croquis originaux de Moniri M’Bae
Ce carnet est né de la volonté de diffuser le travail mené par Moniri M’BAE, auteur angoumoisin, qui pendant 4 années a animé des ateliers de bande dessinée en Transylvanie, touchant près de 1 500 jeunes. Cette initiative émanait du Service Coopération et Action Culturelle de l’Ambassade de France à Bucarest, qui souhaitait promouvoir la bande dessinée comme outil de valorisation de la langue française. Pour ce projet, Benjamin PICHOT, stagiaire au Comité des Jumelages Angoulême – Villes Etrangères, a accompagné l’auteur dans ses ateliers pour rédiger les textes.

 

Portrait Mihaela SimioncaPhotographies d’Angoulême, par Mihaela Simionca

Mihaela Simionca, étudiante roumaine à l’Université d’Arts et de Design de Cluj Napoca, a réalisé ces photographies lors de sa résidence à l’École européenne supérieure de l’image fin 2012. Celles-ci ont la particularité de révéler l’architecture du lieu. Le traitement mixte des photographies reprend tout à la fois les codes de la bande dessinée, des arts plastiques et ceux de la photographie classique.

 

 

Retrouvez tout le programme de la Fête de l’Europe sur le site : www.fete-europe-charente.eu

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn